Pharmacie de la Gare

Nos conseils

Faire baisser la pression artérielle

La pression artérielle est la principale cause de décès et d’invalidité dans le monde. En France, on estime que 1 personne sur 4 est hypertendue et même 1 sur 2 dès l’âge de 60 ans. Or, une pression excessive compte pour la moitié des risques d’infarctus et d’AVC qui causent à eux deux près de 35% de la mortalité.

Un « tueur » silencieux

Le problème c’est que l’on ne « sent » rien de particulier quand on a une pression trop élevée. De plus, l’augmentation est lente et progressive. Cela peut prendre 20 ou 30 ans avant que l’on se retrouve brutalement aux urgences. Pour ne pas être surpris par l’infarctus ou l’AVC, c’est donc pendant cette période de 20 à 30 ans qu’il faut agir pour prévenir.

Que faire pour éviter ?

D’abord, il faut savoir où on en est. Comme on ne « sent » pas la pression, la seule façon de la connaître est de la mesurer. Dès l’âge de 40 ans, faites 2 mesures par an chez votre médecin ou chez un pharmacien formé à la prise de pression. Les valeurs normales sont : 120/80. Mais dès 140/90, c’est l’hypertension et votre médecin vous prescrit un traitement.

Le régime scientifiquement prouvé

Pour prévenir l’hypertension et la traiter, l’American Heart Association propose en premier de modifier son alimentation et d’adopter le régime DASH (Dietary Approaches to Stop Hypertension). Fondé sur l’augmentation des fruits et légumes et la réduction de la nourriture animale, DASH permet de garder une pression normale jusqu’à un âge avancé.

Améliorer votre espérance et votre qualité de vie

Si vous avez été diagnostiqué hypertendu, adopter le régime DASH peut vous permettre de réduire le nombre de médicaments pris ou les doses, ce qui va diminuer les inévitables effets indésirables liés à tout traitement médicamenteux… et diminuer les coûts pour la collectivité. Parlez-en avec votre médecin avant de commencer.

Barrer la route à l’infarctus et l’AVC

Si vous êtes entre 120/80 et 140/90, c’est le moment d’agir pour ne pas être surpris par la maladie. Votre objectif est d’adapter vos habitudes de vie au régime DASH, afin de revenir à 120/80. Mesurez l’effet de chaque changement d’habitudes, afin de ne pas vous priver de quelque chose que vous aimez et qui n’a pas d’effet négatif sur votre pression.